adn

La maisonnous sera vendue comme une voiture avec ses options. On choisit les tuiles de toiture et les briques de façade, de la même façon qu’on choisit la couleur des sièges. La maison est devenue un produit de consommation courante. Qualité de vie versus qualité de l’architectureprojets. On pousse ainsi les gensamis à vivre dans des lotissements en leur promettant, grâce au mythe de l’autonomie et de l’attachement au sol, une viecontact sereine et rassurante, sans risques et surtout sans efforts. Vous allez réaliser votre rêvecuriosités. Réftexte de Maurizio Cohen, «La vie rêvée des belges» in Les îles flottantes